IMG_0027retouchée.jpg

REPLAY
(titre provisoire)

Nous sommes dans une fête. Cinq jeunes dansent sur des podiums dont la surface est couverte de miroir brisé, leurs corps fragmentés se reflètent.

Iels exultent, entre dieux contemporains et super-héros, iels sont sauvages, exhibitionnistes et séduisant.es... De la danse naît la parole, elle évoque des retrouvailles après une longue période d'absence. Peu à peu, la danse comme la parole deviennent de plus en plus intimes et font place aux convictions, aux désirs, aux culpabilités, aux colères et aux espoirs.

L'euphorie aide à délier les corps et les langues, et ouvre la boîte à histoires (tristes, joyeuses ou violentes) de la jeunesse des années 2020. Pris dans une perpétuelle tenaille entre réalité et fiction, entre les rigueurs du monde concret et le chatoiement du monde virtuel, bombardé.es d'images, d'informations, rodé.es à la construction de soi, iels jouent avec leurs histoires, les manipulent, les transforment - les différentes surfaces miroirs jouant comme des écrans qui reflètent ou déforment la réalité. Iels se mettent en scène à l'infini au risque de se perdre dans ce jeu de miroirs.

Le rapport à leurs corps, à leurs amours, à leurs genres les porte comme un choeur prophétique vers demain. Vont-iels réussir leur vie ? Mais qu'est-ce que ça veut dire réussir sa vie ? Ont-iels seulement un avenir ? Ne vivent-iels pas dans un présent perpétuel, dans lequel iels doivent en permanence promouvoir leur propre avatar, toujours au summum de sa vie ?

IMG_0021retouchée.jpg
IMG_1115.jpeg

LES PARTENAIRES