TERMINUS

Dans ce solo de bouffon et marionnette, il s’agit de rire de la mort, celle qui nous effraie tous, celle que nous ne pourrons pas éviter. 

Comment embraser les tabous afin de rendre la mort plus acceptable ?

 

« Je m’appelle Pa.

C’est là que tu me poses la question : Pourquoi tu t’appelles Pa ?

Et pourquoi pas ?

Enfin je veux dire, concrètement, pour toi, je n’existe pas ! Je m’explique. Je commence à exister au moment où tu cesses d’exister. Donc tant que tu existes, je n’existe pas. Tu suis ? Non ?

Pour faire simple, je suis chargé par le grand manitou de t’accompagner de la vie au trépas.

Reste tranquille, ne fuis pas ! Reste avec moi et rassure-toi. Tant que ton heure n’est pas arrivée, je ne peux rien pour toi.

Non. Il est dur mon métier et je t'avoue que je suis un peu à bout. J’ai bien essayé de consulter un psy mais il s’est suicidé.

Non, ne fuis pas ! Vraiment, je ne te veux pas de mal.

Puis c’est quoi cette obsession ? Rester en vie, rester en vie ! Le progrès… Mouais. Le progrès… L’hygiénisme, l’asepsie, tu ne bois plus, tu ne fumes plus, tu ne baises plus, tu ne sors plus, de peur d’attraper la mort ! Dès qu’il y a un virus qui traine, tu te confines ! Ou tu refuses que je travaille ou tu tues en masse et j’ai plus le temps de suivre… 

Difficile de te comprendre ! Quel est donc ce conflit en toi ? Quelle guerre s’opère dans ton psychisme pour que tu sois à ce point obsédé par la mort ? Quelle est cette névrose traumatique qui fait qu’au fur et à mesure des siècles ce soit à la fois extrêmement difficile de te voir te décider à passer de l’autre côté et que soudain tu te jettes dans les bras de la mort sans même nous prévenir ? Ça te plait le glauque, le morbide finalement, qu’est ce qu’il se passe ?  Tu t’excites à l’idée de tuer puis soudain quand on se pointe, il n’y a plus personne. Tu veux nous mettre au chômage ou quoi ? Certains créent le pansement pendant que d’autres font péter des bombes ! Vous vous sentez bien ? Non je demande on sait jamais… »

Un spectacle de L’Alpaca Rose en collaboration avec Tonnerre de Singe !

 

Avec Alexis Campos

Mise en scène Thibaut Garçon

Musique El Perrón

Costumes et marionnettes Martha Romero

Scénographie et lumière Valérie Foury

Chorégraphie Mariyya Evrard

Bureau de production AléAAA

 

Résidences 

• Lycée Édouard Herriot (Voiron, Isère), décembre 2019

• Le Séchoir (La Réunion), août 2020

• La Cité des Arts, (La Réunion), septembre 2020

 

Création du spectacle et tournée, second semestre 2020

• Le Séchoir (La Réunion)

Le Kabardock (La Réunion)

Léspas Culturel Leconte de Lisle (La Réunion)

• Le Lavoir Moderne Parisien (Paris)

Le projet est soutenu par 

• Le dispositif Békali : Léspas Culturel Leconte de Lisle, Le Kabardock, Le Séchoir 

• Le lycée Édouard Herriot

• La Cité des Arts

• La Région Réunion

Actions culturelles 

• Interventions au lycée Édouard Herriot (Voiron, Isère) du 2 au 13 décembre 2019

• 24 heures de médiation culturelle en partenariat avec Le Séchoir, Le Kabardock

  et Léspas Culturel Leconte de Lisle (La Réunion).

LES PARTENAIRES

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
Mentions légales • Tous droits réservés 2017-2020 © Tonnerre de Singe !